arrow-po

Description

Le·La polygraphe participe à l’élaboration de toutes sortes de médias imprimés et interactifs.

Il·Elle contrôle et traite les données fournies et les enregistre selon les directives propres à l’entreprise.

À partir de données informatiques, il·elle compose des graphiques et procède au traitement des images. À l’aide des logiciels spécialisés, il·elle procède au contrôle visuel et technique des données, met en page des textes, intègre des images, des vidéos ou des sons, en tenant compte des spécificités des publications et d’après les règles typographiques et conceptuelles.

Il·Elle effectue les corrections et finalise les documents, avant de transmettre les fichiers informatiques au technologue en médias. Selon l’entreprise, il·elle gère un projet de la conception à la réalisation ou se limite à une partie du mandat confié.

Adaptation aux nouvelles techniques, aptitude à travailler en équipe, bonne représentation spatiale, capacité à s’adapter à un horaire irrégulier ou de nuit, capacité de concentration, esprit logique et méthodique, intérêt pour l’informatique, perception correcte des couleurs.

Préparation technique du travail

S’entretenir avec le client pour définir le type du document et la ligne graphique à adopter. Faire une esquisse, préparer une maquette ; reprendre et adapter des données fournies par le client ou le graphiste. Effectuer des mises en pages à l’aide de logiciels spécialisés.

Saisie et traitement des données

Composer des textes, des graphiques, des diagrammes, des tableaux et les insérer dans la maquette, en respectant rigoureusement les règles typographiques. Exécuter des combinaisons d’images, de textes et de graphiques ; organiser l’ordre des pages, soumettre une épreuve au client. Procéder aux dernières mises au point en veillant à la lisibilité et à l’esthétique du document. Transmettre les fichiers informatiques avant de les confier au technologue en médias.

→ Quatre ans (formation duale).
→ Formation pratique dans une entreprise. Formation théorique à l’École romande d’arts et communication (eracom) à Lausanne. (Première année : trois jours par semaine à l’école, deuxième année, premier semestre, deux jours de cours et dès le deuxième semestre de la deuxième année, un jour de cours par semaine jusqu’à la fin de l’apprentissage).

→ Scolarité obligatoire achevée.
→ Signature d’un contrat d’apprentissage dans une entreprise formatrice. Un test d’aptitudes est demandé par certaines entreprises. Il est vivement recommandé de passer le test d’aptitudes à l’association professionnelle Viscom (www.viscom.ch).

→ Certificat fédéral de capacité (CFC) de polygraphe. La possibilité de suivre une maturité professionnelle intégrée est offerte si l’entreprise formatrice donne son accord et si le·la candidat·e satisfait aux conditions d’admission.

Le·La polygraphe travaille comme indépendant·e ou en tant que salarié·e dans une imprimerie, un journal, une agence ou dans le département communication d‘une grande entreprise où il·elle est amené·e à collaborer avec d’autres acteurs·trices de la communication visuelle.

→ Maturité professionnelle post-CFC
→ Brevet
→ École supérieure ES
→ Hautes écoles spécialisées HES (maturité professionnelle requise)

  • Français
  • Allemand
  • Typographie
  • Mise en page
  • Traitement des images
  • Imagerie de synthèse
  • Photographie
  • Étude des couleurs
  • Recherches
  • Branches de culture générale
dlTélécharger
la brochure
Je veux m’inscrire !

Doyenne responsable :

stephanie.prudhomme@vd.ch